Beauty Institut by Boz
Les pièges à éviter
  Retrouvez ici tous les aliments pièges à éviter d'urgence !
En savoir plus »
 
Faire du Sport
  Choississez l'activitée sportive qui vous convient le mieux !
En savoir plus »
 
Annonces
 
 
 

Home« Accueil - Contact »Mail
A lire d'urgence
Mon regime Perso
 

Vous allez maintenant découvrir non pas mon secret, car ce n’en est pas un, mais ma méthode personnelle pour perdre du poids et maintenir cette perte !
Avant tout il faut rappeler que nous ne sommes malheureusement pas tous égaux devant la nourriture.  Ainsi certain peuvent avaler une quantité faramineuse d’aliments sans prendre le moindre gramme alors que d’autres (souvent parce qu’ils ont une prédisposition au diabète) prennent du poids au moindre excès !
C’est un triste constat, mais auquel ont ne peut malheureusement rien changer. Par contre que l’on ait 3-4 kilos à perdre ou carrément un sur surpoids de 30 à 40 kilos, tout le monde est capable en prenant les bonnes décisions et en modifiant son comportement de retrouver un poids dans lequel il se sente en forme ! Je ne dis pas un poids idéal car je ne pense pas qu’il faille vraiment se fixer un objectif chiffré précis en faisant des calculs complexes pour connaitre son poids idéal en fonction de sa taille et de son ossature, mais je parle d’un poids qui vous fera vous sentir bien dans votre corps et dans votre tête !
Alors me direz-vous comment procéder pour perdre ce poids qui nous énerve tant ? ! Il n’y a pas de mystère la dessous, pour perdre du poids il faut réduire ses apports caloriques et apporter au corps moins de calories que ce dont il a besoin pour l’obliger à puiser dans ses réserves de graisse.
J’ai essayé par le passé une grande partie des régimes connus avec des résultats plus ou moins satisfaisant, mais je ne parvenais soit pas à la perte de poids que je désirais, soit je reprenais très vite le poids perdu.
Il fallait que je trouve un bon compromis entre plusieurs aspects :

  1.  une perte de poids trop rapide suivi d’une reprise quasi inéluctable du poids
  2.  une perte de poids trop lente à mon gout… (décourageant rapidement)
  3. une grande monotonie dans les repas (lassant très vite)
  4. la sensation d’avoir toujours faim lors du régime
  5. la culpabilisation à chaque fois que l’on fait un écart
  6. une grande fatigue lors du régime vu le manque d’apports caloriques

En fait il fallait un peu de bon sens pour prendre dans chaque régime ce qu’il avait de bon et pouvoir éviter au maximum les effets négatifs respectives de ceux-ci.
Mon régime :
Pour commencer il va falloir se mettre dans un certain état d’esprit !

 Dites vous que vous n’aller pas faire un nième régime mais que vous allez enfin faire ce qu’il faut pour que vous vous sentiez bien dans votre corps et dans votre tête !
Faites le pour vous et pour votre santé ! Vous ne perdez pas de poids pour les autres pour leur faire plaisir, vous le faites avant tout pour vous sentir bien.
 Ne vous fixez pas d’objectif chiffré précis, ni en kilos à perdre ni en  date à laquelle vous voulez les avoir perdu. Vous perdrez les kilos à votre rythme et vous vous arrêterez quand vous serez parvenu au résultat désiré.
Les principes du régime :
Après de nombreux essais il s’avère que le régime qui marche le mieux c’est un régime hyper protéiné, du moins pour perdre rapidement l’excès de poids en réduisant la masse graisseuse tout en préservant sa masse musculaire.
Les principaux problèmes du régime hyper protéiné sont :

  1.  d’une part la grande monotonie des repas (si on ne consomme que des sachets de protéines par exemple…)
  2. D’autre part la reprise de poids qui suit  l’arrêt du régime. Cette reprise de poids venant du fait que pendant la phase de régime on a tellement réduit les apports caloriques de l’organisme que celui-ci c’est mis à fonctionner au ralenti et a donc énormément réduit ses besoins. Si pour un homme normal les besoins de l’organisme sont de 2000 calories par jour et que pendant le régime on est passé à 600 calories d’apport journalier, alors au bout d’un certain temps les besoins du corps ne seront plus de 2000 calories mais de 1400-1500 par exemple, donc si on reprend brutalement une alimentation normale en lui apportant 2000 calories, il y a un excédent dont le corps n’a pas besoin et qu’il va donc  tout naturellement stocker…

J’ai donc tenté de faire un régime qui évite ces deux inconvénients  et je vous livrerais mes astuces pour que cela n’arrive pas.
Avant tout il faut comprendre comment agit un régime hyper protéiné. (vous trouverez ici un descriptif détaillé du mode de fonctionnement du régime hyper protéiné)
Pour schématiser le régime, il faut savoir que l’alimentation comprend 3 grands groupes d’apports caloriques que sont les lipides (graisses), les glucides (sucres) et les protéines (constituant des muscles entre autre).  Les apports en protéines sont utilisés pour entretenir les muscles, les apports en lipides sont généralement stockés sous forme de réserve de graisse et les apports en glucides sont utilisés comme énergie par nos cellules pour vivre et l’excédent est stocké (sous forme de graisse également).
En temps normal si les apports caloriques correspondent aux besoins de l’organisme, celui-ci ne fait pas de réserve car tout est brulé par les cellules du corps. Par contre si les apports sont supérieurs aux dépenses alors naturellement le corps va chercher à stocker l’excédent pour des temps moins fastes.
Pour pouvoir déclencher le processus de stockage il faut un certain taux de glycémie (sucre) dans le sang. La glycémie qui survient dans le sang lors de la digestion conduit l’organisme à sécréter une hormone « l’insuline » (sorte de clef qui permet au sucre de passer dans les cellules) et selon l’importance de l’insuline présente, le processus de stockage est déclenché ou non.
Si on prive l’organisme de sucre (et de graisse puisque celle-ci est très facilement stockée) alors pendant les 2-3 premiers jours il va puiser dans ses réserves de sucre (notamment dans le foie) et lorsque ses réserves seront complètement épuisées un processus déterminant va se déclencher :  la cétose, en effet pour pouvoir continuer à alimenter les cellules en énergie dont elles ont besoin pour vivre (notamment celles du cerveau et du cœur) le corps va transformer ses réserves de graisse (présent dans les tissus adipeux) en corps cétoniques dont l’acétone qui est utilisable par l’organisme pour alimenter les cellules.
Pour que cette phase de cétose s’engage et fasse donc fondre les graisses, il faut absolument bannir de l’alimentation tout les glucides afin que la glycémie reste vraiment très basse.
Pourquoi ne pas jeuner alors tout simplement et on perdrait du poids très vite !
Et bien si on réduisait totalement ses apports, non seulement on serait gravement carencé (en vitamines, sels minéraux et autres…) mais en plus l’organisme à tendance à chercher dans la facilité, en effet pour lui c’est bien plus facile de puiser dans les muscles l’énergie dont il a besoin que dans la graisse. Ainsi pour une perte d’un kilo, ce serait 500g de graisse perdu mais surtout 500g de muscles qui s’envoleraient aussi ! Ceci aurait pour conséquence d’une part de vous affaiblir et d’autre part lors de la reprise d’une alimentation normale les muscles se reconstituent très vite (beaucoup plus vite que les réserves de graisses) et donc vous reprendriez très vite du poids.
Le principe du régime est donc double :

  1. d’une part réduire le plus possible les apports en glucides et lipides
  2.  d’autre part lui apporter les protéines dont il a besoin pour ne pas faire fondre la masse musculaire.

Ca c’est le régime hyper protéiné classique me direz vous ! Oui mais j’y ai apporté les améliorations suivantes :

  1. Tenir compte de l’index glycémique des aliments pour déterminer la liste des aliments interdit pendant la phase du régime ou on souhaite induire la cétose
  2. Compenser la monotonie du régime hyper protéiné en variant le type d’aliment autorisé (pas uniquement des sachets de poudre…)
  3. Réduire l’apport calorique de manière moins importante que dans un régime hyper protéiné classique pour ne pas réduire trop considérablement les besoins de l’organisme.

Nous allons construire maintenant notre régime sur mesure.
Ce qui suit va décrire ce que vous pourrez consommer pendant la phase d’attaque ou la perte de poids va être la plus importante.
Pour bien faire les choses, le mieux serait de ne consommer que des protéines pures (comme le blanc d’œuf par exemple) mais je crois que personne ne tiendrais plus de trois jours à ce régime la !
Je ne vais pas faire de liste des aliments autorisé et interdit car ca n’a pas de sens en soit, rien n’est interdit si c’est consommé en quantité raisonnable, il faut juste être conscient que si vous consommer des aliments riches en glucides ca fera disparaitre pendant un temps de phénomène de cétose et le régime devra se prolonger plus longtemps. Je vais me contenter de faire une liste des aliments (non exhaustives) qu’il convient de manger pour que la cétose puisse se faire dans des conditions correctes sans que vous en soyez lassé trop rapidement.
Liste des aliments recommandés pour induire la cétose :

  1. Les sachets et autres préparations hyper protéinés.

Il existe sur le marché une quantité phénoménales de préparations hyper protéinés, que ce soit des sachets de poudre (aux gouts divers chocolat, vanille, etc.…), des potages, des purées, des biscuits, des pates, des crêpes, des blinis, même des omelettes (déshydraté en poudre avec un gout horrible soit dit en passant). 
Vous pouvez consommer ces produits sans aucun problème mais il faut cependant veiller à une chose très importante, souvent, et c’est notamment le cas de nombreux biscuits et barres hyper protéinées vendu en grande surface, le produit n’a d’hyper protéiné que le nom, dans les fait si on consulte la notice de près on se rend compte qu’il y a dans la préparation une quantité de sucre phénoménale. Rien de sert de prendre une barre protéiné avec 20% de protéines et 60% de sucre ! Privilégier les préparations avec au moins 75g de protéines pour 100g.
Evitez les produits proposés en supermarché (trop enrichi en sucre) sauf peut être les crèmes hyper protéinées Gayelord hauser, leur dernier conditionnement contient 74g de protéines pour 100g et leur nouveau goût chocolat et plutôt sympa. 
Privilégiez les produits vendu en pharmacie (en prenant soin de vérifier l’étiquette malgré tout car j’ai déjà eu de mauvaise surprise sur la quantité de sucre), cependant le prix est souvent excessif en pharmacie.
Mon conseil est d’acheter les protéines dans les boutiques pour sportifs (adeptes de musculation), c’est la que vous pourrez trouver des préparations avec 80g de protéines pour 100g (voir plus encore) et à un prix tout a fait raisonnable.
Pour info en pharmacie les 6 sachet de 25g valent environ 7 € à 12 € soit 42€ à 80 € le kilo.
En hypermarché des poudres de type Gayelord hauser sont à 18€ pour 350g soit 51€ le kilo.
En salle de sport un sot de 5g de protéines se trouve à 70€ soit 14€ le kilo, le choix est vite fait dans ces conditions…  Une des marques les plus sympa, point de vue goût c’est les produits de chez Weider que l’on trouve dans les salles de muscu.

  1. Les œufs.

Surtout le blanc d’œuf qui est une source de protéines pure. Eviter de consommer trop de jaunes d’œuf car cela aurait un effet néfaste sur votre cholestérol.
Le mieux c’est de les consommer dur en laissant les jaunes. Mais si vous aimez les omelettes, vous pouvez très bien faire une omelette avec un œuf entier et 2 blanc en plus, en mélangeant bien le tout et en épiçant, vous aurez quelque chose de vraiment très bon. N’hésitez pas à épicer les aliments que vous consommer pour leur donner du gout et varié les recettes, vous pourrez faire une omelette aux fines herbes, au paprika, au curry, etc…

  1. Le blanc de poulet (ou de dinde)
    Vous pourrez le consommer de bien des manières différentes, soit des filets que vous ferez cuire sans matière grasse, soit en jambon (mon conditionnement préféré environ 100k pour 100g seulement et super pratique pour grignoter…), soit faire un poulet entier au four par exemple et ne consommer que le blanc (sans la peau) et le reste du poulet vous le réservez au reste de la famille.  Vous pouvez également vous mijoter de délicieux émincés au curry par exemple avec un peu de crème fraiche épaisse allégé à 4% de matière grasse…
  2. La viande de bœuf ou de veau faible en matière grasse. Vous pouvez vous faire un bon steak au grill par exemple en prenant un morceau de noix de bœuf qui est très faible en matière grasse, c’est une excellente source de protéines.
  3. Tous les poissons non gras.
  4. Les crustacés (moules, crevettes…)
  5. Les salades et tous les légumes avec un index glycémique très bas.
  6. Les galettes de riz soufflé (ou céréales soufflés) pour remplacer le pain.
  7. Le fromage blanc à 0% de matière grasse
  8. Les édulcorants
  9. Les fruits avec un index glycémique très bas

Voilà cette liste est loin d’être exhaustive, vous pouvez consommer tous les aliments riches en protéines et pauvre en lipides et avec un index glycémique très bas.
Vous trouverez un tableau avec une liste des index glycémiques des aliments sur ce site :
http://www.montignac.com/fr/ig_tableau.php
Référez vous à ce tableau pour déterminer quels sont les aliments que vous pouvez consommer en choisissant parmi ceux qui on l’index glycémique le plus bas.

 
 
Copyright © 2006 www.regime-perso.com - réalisation Visuel - Studio